↑ Revenir à Patrimoine/Histoire

Le premier maire de Concots

QUORA LO VELHAIRE DE LA TOR SE VIRA EN PASSA MEMORIA !
Quand le veilleur de la Tour se transforme en passeur de mémoire !

Sa vie : Louis de Mauriac est né le 28 mai 1757 à Concots. Son nom complet était Louis Martin de Cassieux de Mauriac, fils d’Arnoul Martin Cassieux de Mauriac, écuyer seigneur de Concots, chevalier de Saint Louis*, et de Marguerite Eléonore Dudon.

Son père, Arnoul, décède à Concots le 8 janvier 1773. Louis de Mauriac devient donc Seigneur de Concots en 1776. De petite noblesse, sans réel pouvoir, on peut imaginer qu’il vit en simple hobereau, bien qu’il soit un important propriétaire foncier. Son domicile est à Concots dans les actuelles maisons Andrieu Pierre et Cluzel Serge.

Ses deux sœurs, Suzanne et Cécile, restées auprès de lui après le décès de leur mère, habitent, quant à elles, dans le château, autre propriété familiale, au pied de la Tour de l’horloge, dans le Fort.

Son action politique locale : Sa première action politique fut de faire tout naturellement partie de l’assemblée de la noblesse de la sénéchaussée du Quercy, le 7 mars 1789, prélude à la réunion des Etats Généraux par le roi Louis XVI le 5 mai 1789. Au tout début de la Révolution, Louis de Mauriac, contrairement à beaucoup d’autres nobles, reste sur ses terres.

Peut être était-il favorable aux réformes réclamées par le peuple, car il est élu président à l’assemblée du 17 février 1790 rassemblant 130 « citoyens actifs » sur 800 habitants que compte la communauté concotoise.

Cette première assemblée s’est réunie dans l’ancienne chapelle, propriété des Mauriac, sise à l’emplacement actuel du monument aux morts. Il y est élu maire à la quasi unanimité.

La prestation de serment aura lieu le 21 février 1790, devant toute la population rassemblée, dans l’ancienne église paroissiale située dans le cimetière actuel.

Ainsi, est élu, à 33 ans, le premier maire de Concots.

Louis de Mauriac sera réélu pour l’année 1791. En 1792, il sera encore cité comme maire, alors qu’il quitte le village pour l’émigration.

Craignait-il la première Terreur (10 août 1792-20 septembre 1792) ?

Était-il menacé localement ? Aquo’s una autra istoria ! Ceci est une autre histoire !

* Ordre royal et militaire de Saint Louis : premier des ordres royaux destiné à récompenser « la vertu, le mérite et les services rendus », créé par Louis XIV en 1693. Il fut supprimé en 1792 et remplacé par l’ Ordre national français civil et militaire de la Légion d’Honneur, créé par Bonaparte en 1802.

Notes :
– B.S.E.L. : « Des nobles périgourdins en Quercy. La famille des Mauriac, derniers seigneurs de Concots. » Micheline Thouvenin-Crouzat.

A leù de nos tornar veire. Lo Velhaire de la Tor.
A bientôt de nous revoir. Le Guetteur de la Tour.

Laisser un commentaire